depistage sida

Sida : ce qu'il faut savoir

VIH : dépistage, traitements et mémo contacts pour agir

la rédaction

la rédaction

Retrouvez-nous sur Twitter @lasantesurtout, Google + et sur notre page Facebook.

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce 1er décembre, La santé surtout ! vous rappelle tout ce qu’il faut savoir en cas d’absence ou de rupture de préservatif, de partage de seringue ou lors de toute exposition au VIH.

Vous avez pris un risque il y a moins de 48 h ?

Il existe un traitement d’urgence (TPE = Traitement Post-Exposition) dont le but est de tenter d’éliminer et/ou de bloquer la réplication du virus entré dans l’organisme. Pour en bénéficier, vous devez vous rendre le plus tôt possible aux urgences d’un hôpital, au mieux dans les 4 heures et au plus tard dans les 48h.

Après consultation médicale au cours de laquelle le TPE vous sera expliqué, le médecin, s’il le juge nécessaire, vous prescrira une association de trois médicaments différents (trithérapie). Ce traitement d’une durée de 4 semaines n’est pas fiable à 100% et peut être lourd et contraignant. Il ne peut donc en aucun cas remplacer l’utilisation de préservatifs et ne protège pas d’un nouveau risque de contamination.

Et après 48h ?

Si le délai de 48 heures est passé, il n’est jamais trop tard pour agir : se faire dépister et si besoin, se soigner. Aujourd’hui, il existe des médicaments efficaces qui permettent de ralentir l’évolution de l’infection. Pensez également au dépistage des autres IST (Infections Sexuellement transmissibles).

Quand faire le test ?

 4 semaines après la prise de risque, si vous êtes très inquiet, vous pouvez faire une première prise de sang pour savoir si vous avez été contaminé(e) par le virus du sida. Le résultat donnera une première indication.

 6 semaines après la prise de risque, il est important de refaire une prise de sang afin d’être sûr(e). À 6 semaines, le résultat sera fiable.

3 mois après l’exposition au risque avec les nouveaux tests rapides de dépistage.

Où faire le test  ?

Vous pouvez aller, sans prendre rendez-vous et à nimporte quel moment de la journée, dans un laboratoire d’analyses, près de chez vous. Si le test de dépistage vous est prescrit par un médecin, il vous sera remboursé à 100 % par la sécurité sociale. Vous pouvez bien sûr faire cette analyse sans ordonnance en la réglant directement au laboratoire.

Vous pouvez également vous rendre :

dans une consultation de dépistage anonyme et gratuit (CDAG).

dans certains centres de planification et d’éducation familiale, les consultations et tests y sont gratuits.

dans un centre d’information, de dépistage gratuit et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST).

Mémo contacts

Sida Info Service : 0 800 840 800
Hépatites Info Service : 0 800 845 800
Sida Info Droit : 0 801 636 636
VIH info soignants : 0 801 630 515
Ligne de Vie (accompagnement) : 0 801 037 037
Drogue Info Service : 0 800 23 13 13
Fil santé jeunes : 0 800 235 236

Pour plus d’info :

www.sida-info-service.org

À voir aussi