MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Gastro-entérologie

Coloscopie et médicaments : quelles précautions prendre ?

Est-il possible de prendre du paracétamol quelques heures avant une coloscopie ?

Docteur Thierry Higuero

Docteur Thierry Higuero

Gastro entérologue - Proctologue médical et chirurgical. Président de la commission de proctologie du CREGG.

Il n’y a aucun problème pour prendre du paracetamol jusqu’à 3 heures avant une coloscopie.

Une coloscopie est un examen endoscopique ayant pour objectif d’explorer le colon. Cela nécessite une purge pour évacuer les matières fécales (sinon, on ne voit rien) et une anesthésie générale (sinon, cela est douloureux). Lors de l’examen, des lésions peuvent être retirées avec un risque de saignement.

Ces trois éléments imposent des précautions vis-à vis des médicaments pris habituellement.

Le nettoyage du colon est rendu plus difficile par certains médicaments comme le fer qu’il faut arrêter 2 semaines avant; de même, le jeûne et la purge nécessaires impliquent une adaptation des médicaments traitant un diabète et une hypertension artérielle.

Les drogues utilisées pour l’anesthésie générale peuvent interagir avec certains médicaments contre, notamment, l’hypertension artérielle, l’anxiété ou la dépression qu’il faudra éventuellement diminuer ou stopper.

Le risque de saignement doit être prévenu en interrompant  un à cinq jours avant  les médicaments fluidifiant le sang (antiagrégants plaquettaires et anticoagulants) lorsque cela est possible. Dans ce cas, il est parfois nécessaire de remplacer l’un de ces médicaments par d’autres.

Pour tout cela, il est primordial d’informer votre gastroentérologue et anesthésiste de votre traitement habituel. Ils vous diront quoi faire vis-à-vis de ces médicaments.

 

À voir aussi

Thomas Hickey Womens Jersey