MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Biologie

Prise de sang ratée ?

Suite à une prise de sang, j’ai un gros bleu très douloureux. Que s’est-il passé selon vous ?

Docteur Mathieu Kuentz

Docteur Mathieu Kuentz

Biologiste médical

Dans l’immense majorité des cas, le prélèvement sanguin est un acte bénin et ne laisse qu’une discrète trace au point du prélèvement.

Cependant, dans quelques cas, un hématome ou une ecchymose peuvent survenir après la ponction. Dans les deux cas, la principale étiologie est une fuite vasculaire au niveau cutanée ou sous cutanée pour les ecchymoses (bleu superficiel) ; ou au niveau de tissus plus profond pour les hématomes (bleu ou jaune au niveau cutanée non obligatoire et surtout une « boule » bien délimitée très douloureuse).

Après une prise de sang, la fuite sanguine s’effectue dans la majorité des cas au niveau sous cutanée de façon diffuse (gros bleu qui augmente de taille).

Ayant peu d’informations sur les conditions de prélèvement et de formation de votre bleu, voici les principales étiologies retrouvées :

 Compression trop courte en terme de temps au niveau du point de ponction après la prise de sang (ne vous permettant pas de coaguler et donc entrainant un petit saignement en sous cutanée pendant quelques minutes). Cette étiologie est de très loin la première cause de bleu.

 Prélèvement difficile lié à un mauvais capital veineux ou mauvaise qualité de la ponction effectuée par le préleveur.

 Fragilité veineuse (veine qui collabe ou qui « éclate »).

 Exercice physique avec le bras ponctionné dans l’heure suivant le prélèvement.

 Port d’un poids ou d’un sac en bandoulière au niveau du lieu de ponction.

 La manche d’un vêtement trop serré retroussée faisant office de garrot.

 La prise de certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène, d’anticoagulant comme le anti-vitamine K, …).

D’après votre description, votre bleu peut correspondre à une ecchymose et va disparaître spontanément sous quelques jours (en passant du violet-bleu au jaune).

Afin d’accélérer la résorption de ce bleu vous pouvez appliquer une crème ou une pommade à base d’arnica que vous pouvez vous procurer en pharmacie.

Si vous présentez une très forte douleur au repos, une « boule » dans le bras et surtout des « fourmis » ou une perte de la coloration de la main du côté du prélèvement, je vous conseille de consulter votre médecin traitant (ces symptômes arrivent généralement dans les heures suivants le prélèvement).


À lire : 5 conseils à suivre avant une prise de sang


 

 

À voir aussi