MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Biologie

Rechercher un cancer : c'est possible ?

Mon chirurgien m’a prescrit une prise de sang avec recherche d’ACE, antigène carcino-embryonnaire. Que veut-il chercher ?

Docteur Mathieu Kuentz

Docteur Mathieu Kuentz

Biologiste médical

Actuellement, en biologie médicale, nous avons de nombreux marqueurs tumoraux accessibles dans le sang permettant le suivi des pathologies tumorales (valeur pronostic, efficacité thérapeutique, suivi des rechutes) et leurs dépistages dans une moindre intention.

Cependant, la plupart de ces marqueurs sont peu spécifiques d’un cancer et peu sensibles. Un taux élevé d’un marqueur tumoral ne suffit jamais pour diagnostiquer un cancer. Ces examens de biologie doivent s’intégrer dans un contexte clinique et être associés à de l’imagerie médicale. Le diagnostic de certitude est réalisé par une biopsie puis par une étude en anatomopathologie.

L’antigène carcino-embryonnaire ou ACE est un marqueur appartenant à la famille des marqueurs tumoraux. Cette protéine est détectée normalement dans le tissu d’un fœtus en cours de développement. Le taux d’ACE dans le sang diminue après l’accouchement. Cependant, un taux résiduel d’ACE est retrouvé en faible quantité dans le sang de la plupart des personnes en bonne santé. L’ACE est notamment retrouvé à la surface des cellules de l’intestin grêle, du côlon, du rectum, du pancréas, du poumon et du rein.

N’ayant aucun renseignement clinique vous concernant, je ne peux vous répondre sur l’indication du dosage d’ACE prescrit par votre chirurgien. Cependant, je peux vous renseigner sur les variations retrouvées pour ce marqueur.

 

 

Comme vous pouvez le constater, cette protéine est retrouvée au niveau de nombreux organes. Ce marqueur n’est pas spécifique d’un organe et peut être élevé dans de nombreuses pathologies bénignes, inflammatoires ou tumorales.

Liste non exhaustive des étiologies où une hausse du taux d’ACE peut être observée :

Tabagisme (sans atteinte tumorale)

Affections non tumorales :
Maladie inflammatoire de l’intestin (rectocolite hémorragique)
Maladie et inflammation du foie (cirrhose, hépatite)
Inflammation du pancréas (pancréatite)
Maladie bénigne du sein
Maladie bénigne de l’ovaire
Maladie pulmonaire chronique

Affections tumorales :
Cancer digestif (colorectal, foie, estomac, pancréas)
Cancer du sein
Cancer du poumon
Cancer de l’ovaire
Cancer de la vessie
Cancer médullaire de la glande thyroïde

 

De plus, l’ACE manque aussi de sensibilité : chez certains sujets, un cancer peut être mis en évidence alors que l’ACE est encore normal et inversement. La valeur diagnostique de l’ACE est donc faible.

Enfin, je souhaite juste insister sur une notion primordiale : l’interprétation du dosage d’un marqueur tumoral sanguin doit se faire avec prudence et obligatoirement en fonction de votre contexte clinique, et ce du fait de la faible spécificité du dosage.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à vous adresser à votre chirurgien, votre médecin référent ou votre biologiste.

À voir aussi