MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
News santé
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sport
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
News santé
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sport
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Proctologie

Sexe anal: risque de saignements ?

Est-il normal d'avoir un saignement anal en allant à la selle peu de temps après un rapport sexuel anal ?

Docteur Thierry Higuero

Docteur Thierry Higuero

Gastro entérologue - Proctologue médical et chirurgical. Président de la commission de proctologie du CREGG.

Cela est possible mais pas grave car traitable. Le saignement anal après un rapport par voie anale a plusieurs causes.

La plus fréquente est une fissure anale qui correspond à une petite plaie de la peau de l’anus (marge anale) provoquant saignements et douleurs lors du passage de la selle. Si le rapport a été un peu trop « violent » cette plaie peut-être plus importante réalisant un véritable déchirure. Celle-ci est possible notamment si la lubrification a été insuffisante. L’application de crème cicatrisante réglera le problème en quelques jours voire semaines.

En cas de volumineuses hémorroïdes préexistantes, le va-et-vient peut aussi les faire saigner, surtout si vous n’avez pas lubrifié votre anus. Les hémorroïdes sont des vaisseaux sanguins sous la peau de l’anus et à l’intérieur, que tout le monde possède, mais qui parfois peuvent être plus ou moins volumineux et gênants. Un traitement par crème et suppositoires hémorroïdaires 7 à 10 jours fera tout renter dans l’ordre.

Une infection sexuellement transmissible en cas de rapport non protégé est aussi possible, notamment par le gonocoque, le chlamydiae trachomatis et la syphillis qui peuvent être responsables d’inflammation de la partie basse du rectum (fin des intestins), du canal anal (zone entre le rectum et la peau de l’anus) et de la marge anale. En plus du sang il peut y avoir des douleurs importantes permanentes de l’anus. Le traitement est antibiotique après prélèvements. Pensez-donc à toujours vous protéger par des préservatifs!!!

Enfin plus rare,  une « fragilité » de la muqueuse du rectum en cas d’inflammation chronique des intestins préexistante peut expliquer des saignements du fait du frottement du pénis sur cette zone lors de la relation sexuelle. Cette atteinte se traite par suppositoires anti-inflammatoires particuliers la plupart du temps.

En résumé retenez que cela est possible et en général pas grave, que pour l’éviter il faut bien lubrifier votre anus et canal anal, demander à votre partenaire de vous pénétrer doucement au départ et d’utiliser des préservatifs dans toute situation « à risque ».

À voir aussi