Quelle huile choisir ?

Tout ce qu’il faut savoir sur les différentes huiles

Camille Rousset

Camille Rousset

Diététicienne - nutritionniste installée dans la région de Béziers (34). Retrouvez Camille Rousset sur son site www.crdietetique.fr

D’un point de vue calorique, il est important de savoir que toutes les huiles se valent. Elles ont le même taux de lipides, et il n’y a pas d’huile plus diététique ou légère qu’une autre.

Mais alors pourquoi certaines huiles, comme l’huile d’olive sont-elles conseillées ? Tout simplement parce que leur composition en graisses saturés, en oméga 3, 6 et 9 ne sont pas les mêmes et vont donc agir différemment sur notre système cardio-vasculaire.

Laquelle choisir ?

…Ou plutôt lesquelles choisir, car la formule idéale est de varier les huiles dans notre alimentation afin d’apporter à notre corps tous les éléments dont il a besoin.

huile tournesol

Le Top 3 des huiles

Riches en Oméga 3 :

1 – Huile de Lin

2 – Huile de Noix

3 – Huile de Colza

Riches en Oméga 6 :

1 – Huile de Pépin de raisin

2 – Huile de Carthame

3 – Huile de Noix

Riches en Oméga 9 :

1 – Huile d’Olive

2 – Huile de Sésame

3 – Huile de Colza

Une huile idéale ? Pas vraiment… mais l’huile de colza est celle qui se rapproche le plus de nos besoins en acides gras essentiels.

Attention à la cuisson

Certaines huiles,  de par leur composition, sont fragiles et deviennent toxiques lors d’une cuisson élevée et prolongée.

Avant d’utiliser une huile en cuisson, regardez les conseils d’utilisation sur l’étiquette.

De manière générale, privilégiez l’huile d’olive et de colza pour les cuissons* (sauf pour les fritures) et profitez de varier les saveurs avec des huiles parfumées (noix, pépins de raisin, noisettes,…) pour les assaisonnements.

huile de noix

Le Dico des huiles

Pressage à froid : l’extraction de l’huile se fait à l’aide d’une presse à basse température, maximum 24h après récolte des fruits ou graines. Cette technique permet d’éviter de nombreux traitements supplémentaires

1ère pression : huile obtenue à la première extraction des graines et fruits permettant une meilleure qualité.

Vierge extra ou extra vierge : cette huile de 1ere pression contient moins de 1% d’acidité contre 3% pour huiles vierge de 1ere pression

Légère : il s’agit d’une huile qui est légère en gout ou en couleur. Mais cela ne veut pas dire qu’elle a moins de calories.

Les bons réflexes 

– Pour la consommation quotidienne, pensez : huile d’olive et de colza

– Fuyez les huiles saturées mauvaises pour la santé : Palme, Coprah, Coco, Palmiste.

– Bannissez les huiles « hydrogénées » ou « partiellement hydrogénées ». Ces huiles transformées ne font pas bon ménage avec notre cœur et nos artères.

– Oubliez les étiquetages de type « huile de palme NON hydrogénée » y compris dans le Bio, car cette huile est chargée en graisses saturées dans son état naturel.

– Evitez l’huile d’arachide : trop riche en graisses saturées.

– Ne faites pas trop chauffer vos huiles : 180°c maximum.

Regardez les étiquettes et évitez les produits contenant les mentions : huile végétale. Si le fabricant était fier de l’huile utilisée, il l’indiquerait sans se cacher sous un nom générique.

 

* Avis de l’AFSSA du 22 juin 2005

À voir aussi