MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Proctologie constipation chronique

Ne pas s'éterniser...

On m’a dit qu’il était mauvais de passer trop de temps aux toilettes (lecture, jeux…). Est-ce vrai et pourquoi ?

Docteur Thierry Higuero

Docteur Thierry Higuero

Gastro entérologue - Proctologue médical et chirurgical. Président de la commission de proctologie du CREGG.

Il n’y a pas de preuve formelle à tout cela mais ce que l’on sait avec certitude, c’est que les personnes constipées qui restent longtemps assises aux toilettes ou qui « poussent beaucoup » souffrent plus de maladie hémorroïdaire.

On ne connaît pas parfaitement le mécanisme de la maladie hémorroïdaire. Certainement, plusieurs éléments entrent en jeu.

Il faut garder à l’esprit que les hémorroïdes se présentent comme des petits renflements (ou coussinets) vasculaires à la partie basse du rectum (qui est la fin du gros intestin) et de la partie haute du canal anal. Les hémorroïdes sont fixées grâce à un « petit élastique » (ligament de Parks) qui s’étire légèrement lorsque la selle passe le canal anal, pour se rétracter ensuite pour placer l’hémorroïde interne à sa place initiale.

Le fait de prolonger une position accroupie (que l‘on a aux toilettes) pourrait faire prolonger « l’étirerement » de cet « élastique » avec pour conséquent de le « distendre de trop ». Cela aurait également comme conséquence de distendre les hémorroïdes elles-mêmes, les faisant augmenter de volume.

En conclusion : mieux vaux prévenir et ne pas traîner inutilement aux toilettes.

À voir aussi