MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Buy Essays Online
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Online Free Dating
Online Writing Help
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Resume Help
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
uncategorized
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Buy Essays Online
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Online Free Dating
Online Writing Help
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Resume Help
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
uncategorized
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
ORL

Acouphènes : comment en finir ?

Je souffre d’acouphènes. Ils avaient disparu puis sont revenus. J’ai fait des examens, rien d’anormal. Que puis-je faire ?

Docteur Michel Hanau

Docteur Michel Hanau

Médecin ORL et chirurgien cervico-facial.

L’acouphène est une perception auditive anormale « parasite » dont la nature peut être objective ou subjective. Il est parfois associé à une hyperacousie, une diminution du seuil douloureux de l’audition.

Tout acouphène impose une démarche diagnostique complète visant à déterminer une éventuelle étiologie spécifique.  En effet, le meilleur traitement est celui de la cause quand elle est reconnue.

Une IRM peut s’imposer afin d’éliminer une éventuelle étiologie grave. Néanmoins, la plupart des acouphènes sont de nature essentielle parfois à audition normale.

 

Ils se révèlent lors d’une période de fatigue, de stress, voire de dépression latente ou de burnout.

L’évolution naturelle du symptôme « acouphène » devrait aboutir à l’habituation et à la tolérance. Actuellement, en l’absence de traitement curatif des acouphènes essentiels, la prise en charge des patients demeure encore difficile et soumise à de nombreuses incertitudes et insuffisances. Il est néanmoins important qu’elle soit basée sur des hypothèses physiopathologiques consistantes et validées expérimentalement.

Une collaboration fructueuse entre praticiens issus d’horizons différents (oto-rhino-laryngologistes, neurologues, psychiatres, psychologues, audioprothésistes) éventuellement regroupés au sein de structures multidisciplinaires comparables à celles dédiées aux patients douloureux chroniques (les centres de la douleur) devrait s’instaurer à l’avenir.

Les traitements actuels ont pour principal objectif de favoriser les processus naturels d’habituation. C’est le cas de la relaxation et des thérapies cognitives et comportementales. La place des traitements médicamenteux est limitée ; les médicaments utilisés sont souvent des antidépresseurs ou des anti-comitiaux, à des doses faibles, comme dans les douleurs neuropathiques. Ils ne sont dénués d’effets secondaires à type de somnolence.

De nombreuses nouvelles modalités prometteuses de prise en charge sont actuellement en voie d’expertise.

Le problème des acouphènes est donc encore complexe et insuffisamment résolu. Mais si on ne peut pas toujours les guérir, on peut toujours les soigner et en atténuer le retentissement. Ils peuvent être déclenchés ou plus souvent amplifiés par une anomalie de réponse de l’organisme aux agents stresseurs comme tout traumatisme physique ou psychique.

Il faut donc toujours tenir compte du contexte de leur survenue et envisager parfois des aides psychologiques adaptées.

À voir aussi