MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Gynécologie

J’ai des pertes vaginales anormales, de quoi cela peut-il venir ?

Docteur Frédéric Sabban

Docteur Frédéric Sabban

Chirurgien, gynécologue, accoucheur. Praticien hospitalier. Membre de la société française de colposcopie, pathologie vulvaire.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela : la principale raison est la mycose vaginale. Il s’agit d’une infection sans gravité, liée à un « champignon » du genre « Candida », dont il existe plusieurs espèces, la plus fréquente étant le Candida Albicans. L’apparition d’une mycose peut apparaître suite à un rapport, si le partenaire est porteur du Candida (Les hommes ont peu de symptômes et n’avouent pas facilement avoir une gêne particulière, contrairement à nous les filles !), mais aussi dans toute situation où il y a une irritation du vagin comme un contact prolongé avec des préservatifs ou l’utilisation de savon trop acide.

La pratique intense de sport avec des vêtements inadaptés (trop collants) peut aussi occasionner une mycose vaginale.

Les symptômes sont toujours les mêmes : pertes blanches épaisses presque grumeleuses, et démangeaisons. Vous pouvez avoir l’impression que ça fourmille à l’intérieur !

Votre gynéco vous prescrira une crème et des ovules qui vous soulageront assez rapidement. Les produits vendus en pharmacie sans ordonnance ont une efficacité souvent insuffisante et ne vous soulagent pas complètement. Votre partenaire pourra aussi mettre la crème sur le prépuce pendant quelques jours s’il est gêné.

Plusieurs autres pertes vaginales existent et nécessitent de faire des prélèvements afin d’identifier le ou les germes en cause. Il s’agit souvent d’infections sexuellement transmissibles et votre partenaire doit également recevoir un traitement. Les plus connus étant l’infection à Mycoplasme (donnant souvent de petites pertes de sang) ou à Gardnerella (cette dernière dégage une odeur de « poisson pourri »). L’infection à Chlamydiae ne donne malheureusement pas beaucoup de symptômes et peut être découverte de façon fortuite lors d’un prélèvement de routine.

Si vous portez un stérilet, raison de plus pour ne pas laisser trainer les choses : consultez votre médecin et votre gynécologue pour recevoir un traitement. La présence d’un matériel étranger dans le corps utérin (le stérilet) peut aggraver l’infection vaginale.

Dans tous les cas, il faudra être précautionneux lors de la toilette intime les jours suivant. IL est préférable d’employer des savons doux au pH neutre bien connus en pharmacie ou para pharmacie, appliquer aussi une crème apaisante si besoin et éviter les rapports pendants quelques jours.

Lorsque l’on a eu une première infection, quelle qu’elle soit, la récidive est plus fréquente ! En effet les muqueuses ont été agressées et sont plus vulnérables.

Il faut du temps et de la vigilance pour que tout rentre dans l’ordre et cela se fait très bien dans la majorité des cas.

À voir aussi