Hallux valgus : quand doit-on vraiment opérer ?

J’ai un hallux valgus, mon pied est douloureux et la déformation progresse. Dois-je me faire opérer ?

Docteur Julien Lopez

Docteur Julien Lopez

Chirurgien de la cheville et du pied

De votre point de vue, il est licite d’envisager une intervention chirurgicale lorsque votre pied est douloureux au repos ou pendant la marche, ou lorsque le port de chaussure entraîne un conflit avec les orteils et des douleurs. En règle générale, on commence par laisser les chaussures à talons hauts au placard puis les chaussures à talons moins hauts. Dans les déformations avancées, certaines personnes n’arrivent plus du tout à se chausser excepté avec des chaussures ouvertes sur l’avant. Aucune intervention à visée esthétique ne doit être réalisée, la chirurgie de l’hallux valgus est une chirurgie fonctionnelle.

Quels critères le chirurgien intègre t-il dans sa prise de décision d’opérer ou pas ?

Le chirurgien recherchera une douleur à la marche ou un conflit avec la chaussure. Il recherchera également des critères de gravité comme l’importance de l’hallux valgus, la réductibilité et le retentissement sur les orteils latéraux. Une déformation importante sera plus difficile à corriger chirurgicalement qu’un orteil peu déformé. Le chirurgien appréciera la réductibilité, c’est-à-dire la capacité du gros orteil à corriger la déformation. Dans les hallux valgus évolués, les parties molles se rétractent, figeant ainsi la déformation.

Ces trois critères de gravité compliquent le geste chirurgical. Le chirurgien préfèrera donc vous opérer avant qu’ils ne soient présents.

En résumé, il est primordial de consulter au début de la déformation. Mieux vaut une consultation facile qu’une chirurgie difficile.

Posez votre question Voir toutes les questions

À voir aussi