MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Questions-Réponses

Déformations orthodontiques

Mon fils de 8 ans commence à arrêter de sucer son pouce. Il a les dents très en avant. J’ai consulté un orthodontiste qui m’a dit d’attendre. Quels sont vos conseils ?

Docteur Nathalie Andreu

Docteur Nathalie Andreu

Stomatologue - DU Stomatologie pédiatrique.

Généralement, un ancien suceur de pouce présente des déformations orthodontiques (les dents supérieures sont en avant des dents inférieures, la mâchoire inférieure est en arrière de la mâchoire supérieure, le palais est ogival) mais aussi une respiration buccale et une persistance d’une succion-déglutition.

Le port d’un appareil fonctionnel (appareil mobile en résine) permet d’influencer une croissance harmonieuse des maxillaires, d’équilibrer la largeur des mâchoires, de corriger les habitudes orales, de préserver ou de récupérer l’espace nécessaire à l’éruption des dents, de diminuer le risque de fracture des incisives si elles sont trop protrusives, de simplifier et/ou diminuer la durée d’un traitement correcteur ultérieur en orthodontie (traitement pratiqué en début d’adolescence).

Je vous conseille de vous rapprocher d’un orthodontiste ayant l’habitude et l’expérience des traitements d’orthodontie fonctionnelle.

La première consultation permetra au praticien de réunir tous les éléments qui vont lui permettre d’établir un diagnostic précis des déformations orthodontiques existantes (examens cliniques et radiographiques, prises de photographies endo et exo buccale, réalisation d’un modèle d’étude par prise d’empreinte des deux mâchoires).

Le praticien évaluera aussi la motivation de votre enfant. Cette motivation est très importante pour entreprendre un traitement orthodontique fonctionnel. Étant l’acteur principal du traitement, votre enfant doit comprendre sa nécessité (les appareils fonctionnels sont mobiles, ils peuvent être enlevés ou non portés à l’inverse des bagues qui sont collées sur les dents).

Vous pourrez être amenée à faire un bilan ORL (des végétations et/ou des amygdales importantes empêchent une respiration nasale nécessaire à une bonne croissance des maxillaires ), un bilan orthophonique (une succion-déglutition trop importante nécessite une rééducation, une bonne position de la langue est primordiale pour une croissance harmonieuse des maxillaires ).

Au cours de la deuxième consultation, le praticien vous proposera un plan de traitement, établira un devis et la première demande d’entente préalable pour la CPAM. Il motivera de nouveau votre enfant en lui montrant ses déformations sur les radios, les photos et le moulage d’étude. Il lui expliquera le type d’appareil qu’il devra porter, les inconvénients du début de traitement (difficultés à parler, à avaler sa salive). Il devra insister sur le fait que la réussite de son traitement dépend de sa coopération.

Des consultations de contrôles sont nécessaires toutes les 4 à 5 semaines. Elles permettent d’activer l’appareil mais aussi de renforcer la motivation de votre enfant. La prise de photos (extra et endo buccale) permettra à votre enfant de visualiser l’amélioration esthétique de son profil et de ses déformations maxillo-dentaires.

Dans mon exercice, un appareil fonctionnel doit se porter jour et nuit durant 12 à 18 mois, puis uniquement la nuit jusqu’à l’apparition des canines et pré-molaires définitives. Pour un enfant, c’est long. Sa motivation doit sans cesse être réactivée.

Lors de la mise en place de toutes les dents définitives, le port d’un appareil multibagues peut être décidé. Ce traitement sera court, simple et efficace (généralement un simple alignement des dents est nécessaire, le décalage des maxillaires ayant été réglé).

Les traitements orthodontiques sont onéreux. La CPAM ne prend en charge que six semestres de traitement.

Au bout de six mois de port d’un appareil fonctionnel, un bilan doit être établi. Si votre enfant, peu motivé, ne porte pas ou irrégulièrement son appareil, il vaut mieux reporter son traitement à plus tard (vers 11/12 ans, un traitement par multibagues durant 2 à 3 ans vous sera proposé). Mais si votre enfant est coopérent, trois semestres de traitement seront effectués.

En général, un ou deux semestres en plus seront nécessaires pour obtenir un sourire à l’américaine. Lors du port de l’appareil fonctionnel la nuit, les contrôles sont très espacés (tous les 4 à 6 mois). Les honoraires, pour ces visites, seront ceux d’une consultation.

En conclusion, l’orthodontie fonctionnelle permet d‘éviter le port de bagues disgracieuses lors de l’adolescence mais votre enfant et vous devrez être motivés pour une bonne réussite de ce traitement orthodontique.

À voir aussi