MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Allergologie allergie pollens bouleau

Mon fils est allergique au lait depuis sa naissance. Après le test, il avait un taux s’élevant à 18. Depuis ses premières réactions allergiques (plaques sur tout le corps), nous lui avons toujours donné du lait HA (hypoallergénique) et plus jamais d’aliments contenant du lait. Y a t-il une chance pour que son allergie disparaisse avec le temps ?

Docteur Catherine Quéquet

Docteur Catherine Quéquet

Allergologue. Auteur des livres « Combattre les allergies » aux Éditions Alpen et « 1001 allergies et intolérances » aux Éditions de l'opportun.

Il existe en réalité deux types d’allergies aux protéines de lait de vache.

La première, est dite allergie immédiate, avec fabrication d’anticorps IgE dirigés  spécifiquement contre chacun des allergènes de lait (ß lactoglobuline, Alpha lactalbumine et caséine). Elle se manifeste rapidement (quelques minutes à 2 heures) après la prise du biberon avec l’apparition d’une urticaire, d’un œdème ou d’une crise d’asthme et plus rarement un choc anaphylactique avec malaise et hypotension pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance. Le diagnostic est fait par des tests sur la peau (réalisables dès les premiers jours de vie dans le dos du nourrisson) et un dosage sanguin des anticorps IgE spécifiques. Dans certains cas, un test de provocation orale en milieu hospitalier est nécessaire dans un service spécialisé en allergologie.

Lorsque le diagnostic est posé, un régime avec l’exclusion  du lait et des aliments à base de produits laitiers  est mis en place. Un lait spécial  sans protéines de lait est alors prescrit. Il s’agit d’hydrolysats poussés de protéines comme le Prégestimil, le Nutramigen ou  de lait à base de Riz comme le Modilac riz ou le Novalac riz. Si certaines circonstances le nécessitent, le médecin pourra avoir recours à un autre lait à base d’acides aminées : le Néocate à adapter en fonction de l’âge. Les laits maternisés dits “hypoallergéniques” ne sont par contre pas un traitement de l’allergie au lait mais  un lait de prévention en cas de terrain allergique prédisposé dans la famille. Attention, il ne faut pas  non plus donner de lait de soja ou de lait de brebis, de jument ou de chèvre au risque de voir des allergies croisées apparaître. Une bonne nouvelle : l’allergie aux protéines du lait de vache a tendance à régresser avec l’âge pour disparaître totalement. Il n’est pas question bien sûr de donner soi-même du lait pour voir si l’enfant est guéri, seul un nouveau bilan allergologique doit l’autoriser.

Le deuxième type d’allergie au lait, moins connu, est dit retardé. Il peut déclencher chez le bébé  après la prise du biberon, des troubles digestifs avec des diarrhées, un ventre ballonné, un reflux gastro oesophagien pouvant aller jusqu’à l’amaigrissement visible sur la courbe de poids. Il y a aussi des possibilités de poussées d’eczéma sur le corps. Le diagnostic passe par un test en patch sur la peau et surtout  l’amélioration de l’état de l’enfant après la mise en place d’un régime identique à celui de l’allergie immédiate au lait.


N’hésitez pas à consulter votre médecin ou l’allergologue pour refaire le point régulièrement.

 

 

À voir aussi