MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Auteurs de livres santé/Bien-être
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et Sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Sportifs
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Auteurs de livres santé/Bien-être
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et Sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Sportifs
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Conseils kiné

Découvrez quel est votre morphotype !

Mésomorphe, endomorphe ou éctomorphe ? Tous les conseils kiné de Samuel Homo selon votre morphotype

Samuel Homo

Samuel Homo

Masseur kinésithérapeute - ostéopathe dans la région d'Aix-en-Provence.

Le morphotype (type de silhouette) se définit comme l’ensemble des caractères morphologiques permettant de classer des profils par catégorie. Bien entendu, cela ne permet pas d’apporter une seule et unique réponse en fonction du bilan postural ; chaque individu a sa propre histoire, son rythme de vie, ses antécédents familiaux, ses activités physiques, etc.

Connaître son morphotype permet d’adapter son alimentation et de mettre en place, avec les conseils d’un kiné, un programme d’entretien physique sur mesure. Le kinésithérapeute peut également vous apporter son aide dans l’anticipation et l’analyse des futurs douleurs, toujours en fonction de votre morphotype.

Dans la classification de Sheldon dans les années 1940, se trouvent trois morphotypes distincts : mésomorphe, endomorphe et éctomorphe.

 Le type éctomorphe (Iggy pop, Kate Moss)

Corps fin

Ossature fine

Membres long

Faible masse musculaire

Épaules et bassins étroit

Pour les femmes : bassin étroit et seins petits

Grande souplesse

Rapide et tonique

Plutôt nerveux

Adapté aux activité d’endurance et de souplesse

À retenir : les points importants à surveiller sont une tendance aux soucis articulaires (entorses, tendinopathies…) et notamment des chevilles, des genoux et des poignets. Ceci étant dù à une faible musculature et à des articulations peu solides qui vont entraîner une fragilité du système articulaire.

Entretien physique : il est parfaitement indiqué de faire un travail de renforcement musculaire progressif en y ajoutant par petites doses d’intensité, du poids, des répétitions au niveau des zones sensibles : travail sur plateaux d’équilibre, avec des poids, des élastiques pour les bras, du rameur, des postures gainantes, pilates… Il faudrait donc renforcer tout ce qui permet de maintenir votre squelette dans son ensemble. Vous serez aidé par cette faculté à être résistant dans l’effort de par votre morphotype qui s’y prête aisément.

Alimentation : Vous pouvez manger beaucoup et de tout mais sans excès, votre corps à besoin de prendre du poids. Favorisez les repas copieux et plus fréquents. Avec l’activité, votre prise de poids se transformera en prise de muscle.

Le type endomorphe (Jo Wilfried Tsonga, Jennifer Lopez) 

Corps gras et charnu

Visage rond

Ossature fine

Bras et jambes courts

Masse musculaire moyenne

Épaules basses et tombantes

Peau épaisse

Pour les femmes : bassin large et seins gros

Plutôt de nature lymphatique

Adapté aux activités qui favoriseront une perte de poids

À retenir : l’ossature fine, la masse musculaire moyenne et la prise de poids facile. La combinaison de ces trois facteurs peut amener à des soucis d’ordre arthrosique, de surmenage sur les parties osseuses, de compression de disques vertébraux , de conflits articulaires par une surcharge pondérale.

Entretien physique : des exercices de cardio vous permettront de perdre du poids en suivant également un régime alimentaire progressif.  Vélo, course à pied, rameur, natation permettront d’entraîner votre corps et votre cœur à des efforts plus ou moins soutenus.
Ensuite, renforcement musculaire que votre corps acceptera d’autant plus qu’il a la capacité de transformer ce tissu adipeux en muscles : la matière est là pour bien bosser !
Nous favoriserons les exercices de rééducation avec du poids, des résistances, des répétitions de plus en plus importantes.
Les zones corporelles à privilégier seront : les muscles dorsaux, érecteurs du rachis vous permettant de lutter contre des épaules tombantes.

Alimentation : Vous stockez facilement les graisses, donc avez tendance à prendre du poids rapidement. Il vous faudra contrôler l’apport de glucides et de lipides qui auraient tendance à venir arrondir vos formes. Vous devrez donc consommer de façon modérée les graisses. Pour diminuer facilement votre apport nutritionnel, favorisez les protéines maigres et des légumes lors de vos repas.

Le type mésomorphe (Hugh Jackman, Cameron Diaz) 

Charpente massive

Visage carré ou rectangulaire

Bonne masse musculaire

Très peu de tissus adipeux

Épaules plus larges que le bassin

Peau souple

Os épais

Tendance à un manque de souplesse

Pour les femmes : seins moyens et épaules aussi larges que le bassin

Peut enchaîner des activités intenses et répétées

À retenir : les mésomorphes sont un peu les privilégiés de la génétique car ils possèdent l’ensemble des caractéristiques nécessaires à une santé physique optimale : charpente imposante, bonne musculature, peu de gras, résistance et force. Ceci aura pour inconvénient de ne pas savoir se freiner dans leurs activités professionnelles ou sportives, ce qui peut entraîner une sur sollicitation engendrant des blessures.

Entretien physique :  Il est nécessaire de travailler aussi la souplesse par des postures d’étirements type Mézières qui sont basées sur des positions à tenir sur des temps respiratoires appropriés et qui sont ciblés sur des muscles ou groupes de muscles raides. Des pistes et des conseils à suivre en fonction de votre morphotype et en ce qui concerne les soucis éventuels que vous pourriez avoir ou que vous rencontrez déjà : douleurs, raideurs, gènes, etc. dans l’ensemble de votre corps.

Alimentation : Comme ce morphotype à une facilité à être endurant et fort il va falloir que l’apport alimentaire soit en rapport avec votre dépense énergétique. Attention à ne pas tomber dans le piège de la mauvaise nutrition sous prétexte que cette dernière sera éliminée par vos activités.

Nous ne sommes pas tous égaux au niveau génétique et nos prédispositions à une bonne santé physique ne sont pas les mêmes. Mais nous pouvons, en nous connaissant bien, améliorer les choses et éviter les pépins qui peuvent devenir chroniques.

→ Si vous vous êtes reconnu dans l’un de ces trois morphotypes et si cela vous tente, faites vous aider, dans un premier temps par un professionnel de santé, afin d’acquérir une certaine routine.

À voir aussi