MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Gynécologie

Risque de grossesse et IST

Lors d’un rapport sexuel, le préservatif a craqué. Je suis réglée normalement et mes dernières règles datent du 30-31 octobre. Elles se sont terminées le 4 novembre. Le préservatif a craqué dans la nuit du 14 novembre vers 1h du matin. J’ai pris ellaOne le lendemain à 9h30. Y a t-il un risque de grossesse ?

Docteur Frédéric Sabban

Docteur Frédéric Sabban

Chirurgien, gynécologue, accoucheur. Praticien hospitalier. Membre de la société française de colposcopie, pathologie vulvaire.

Suite à la rupture du préservatif, vous avez eu le bon reflexe de prendre une contraception d’urgence. ellaOne® (sur ordonnance) peut se prendre jusqu’à 120 heures après le rapport à risque, soit 5 jours  après.

ellaOne® a une efficacité de 97% dans les 5 jours qui suivent la relation sexuelle non protégée ou lorsque le préservatif s’est rompu. Compte tenu du fait que vous l’avez prise dans les 12 heures après le rapport, il y a de grandes chances qu’elle soit efficace en bloquant ou retardant l’ovulation, à condition que vous n’ayez pas eu de vomissements dans les trois heures suivant la prise du comprimé.

Attention, certains médicaments peuvent réduire l’efficacité d’ellaOne® : sont notamment concernés les produits à base de millepertuis, les traitements contre l’épilepsie et certaines infections bactériennes, etc.

Logiquement, vos règles devraient arriver à la date prévue tout en sachant qu’il peut y avoir un petit décalage (jusqu’à 7 jours) lié à la prise du contraceptif d’urgence. En cas de retard de règles, de règles anormales (modification de l’abondance ou de la durée, douleur anormale), d’apparition de signes de grossesse (tension mammaire, nausées), faites un test urinaire de grossesse et/ou un test sanguin.

Si vous êtes très inquiète, vous pouvez aussi faire ce test de grossesse (le matin si test urinaire ou un test sanguin) dès le premier jour de retard de règles.

Vous ne l’évoquez pas dans votre question et pourtant, c’est important : la contraception d’urgence ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. En effet, au delà du risque de grossesse qui, compte tenu des circonstances, semble modéré, il y a un risque d’IST comme le VIH, la siphilis, l’herpès, la blennoragie gonocoque, la chlamydiose… Les IST se transmettent très facilement et il n’y a pas toujours de signes visibles.

Pour savoir si l’on est ou non atteint d’une IST, il est important de se faire dépister (prise de sang ou prélèvement local totalement indolore).

Pour effectuer un dépistage des IST ou du VIH, consultez votre médecin ou rendez-vous dans des centres spécialisés :

– les CDAG (consultations de dépistage anonyme et gratuit)

– les CIDDIST (centres d’information, de dépistage et de diagnostic des Ist)

Pour toute info sur le VIH ou les IST, vous pouvez contacter Sida info service au 0 800 840 800.

Vous pouvez aussi, sur notre site, poser vos questions au Dr Jean-Marc Bohbot, infectiologue.


À savoir : ellaOne® n’est pas recommandée aux femmes atteintes d’asthme sévère, d’insuffisance rénale ou hépatique (absence d’étude spécifique), aux moins de 18 ans, aux femmes utilisant déjà une autre contraception d’urgence contenant du lévonorgestrel (Norvelo®).

À voir aussi