MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Chirurgie esthétique

Seins tubéreux : que peut-on y faire ?

On m’a dit que j’avais une anomalie de la forme des seins appelée seins tubéreux. Comment peut-on améliorer la forme des seins ?

Docteur David Gonnelli

Docteur David Gonnelli

Chirurgien spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Chef de clinique à la Faculté de Médecine de Marseille.

Les seins tubéreux sont une anomalie congénitale de la poitrine qui présente divers degrés de gravité. Dans tous les cas, l’anomalie associe un agénésie de la base mammaire, c’est à dire que la base du sein se développe mal.

Dans les cas les moins graves, il s’agit seulement de la partie interne des seins qui est peu développée. Dans les cas les plus graves, c’est toute la largeur du sein, ce qui donne un sein qui pousse en forme de tube. La conséquence est que le sein est haut placé sur le thorax et que l’aréole est particulièrement large.

Différentes manières de traiter les seins tubéreux

Lorsque le sein est peu développé, lui donner du volume suffit parfois à corriger l’anomalie. Ce volume peut être obtenu au moyen d’une prothèse anatomique par exemple ou bien par une greffe de cellules graisseuses ou lipomodelage.

Quand le sein est très déformé, il faut associer une augmentation de volume à un remodelage de la glande. L’intervention peut nécessiter plusieurs opérations mais pas obligatoirement. Il existe différentes techniques qui laissent une cicatrice circulaire autour de l’aréole la plupart du temps à la frontière entre la couleur claire et la couleur foncée de celle ci. Le lipomodelage permet parfois de se passer d’ouvrir le sein donc évite la cicatrice circulaire.

Quand le sein présente de la peau en excès, il faut pouvoir l’enlever avec une cicatrice verticale ou en T (comme dans le cas des liftings de seins classiques) et remodeler la glande par le biais de cette incision.

Les cas de figure sont nombreux et il est donc toujours nécessaire de prendre l’avis d’une chirurgien plasticien qualifié au cours d’une première consultation qui vous éclairera sur la meilleure technique à adapter dans votre cas.

À voir aussi