MENU
La sante surtout La sante surtout
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Tous nos conseils
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
ORL

Le rhume en cause ?

J’ai perdu mon sens de l’odorat et du goût. Un rhume et une IRM peuvent-ils être en cause ?

Docteur Michel Hanau

Docteur Michel Hanau

Médecin ORL et chirurgien cervico-facial.

La perte de l’odorat est effectivement gênante. Je ne pense pas que l’IRM avec injection soit en cause.

En revanche, le syndrome grippal peut être responsable par atteinte directe du virus du nerf olfactif par le virus.

Les troubles de l’odorat peuvent être diverses origines. Le sens de l’odorat peut être accru (hyperosmie), diminué (hyposmie), perdu (anosmie).

La perte ou la réduction de l’odorat est l’atteinte la plus commune et s’accompagne  donc fréquemment d’un trouble du goût.

 Il y a deux façons d’altérer l’odorat :

 ✚  En empêchant l’odeur d’arriver à la zone sensible du nez, par atteinte transmissionnelle quand les molécules odorantes ne peuvent plus entrer en contact avec les cellules olfactives. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux consulter un ORL si les symptômes ne s’améliorent pas. Le but est d’éliminer une rhinite chronique, une sinusite, ou encore une polypose nasosinusienne. L’ORL pratiquera un examen endoscopique et demandera éventuellement un scanner des sinus.

✚  En empêchant l’information nerveuse d’arriver au cerveau afin qu’elle y soit interprétée par atteinte de perception. Cette lésion nerveuse peut siéger en divers endroits, des cellules olfactives à la partie supérieure de la fosse nasale, jusqu’au centre nerveux olfactif (à la partie antérieure du cerveau) en passant par le nerf olfactif lui-même qui traverse l’os de la partie antérieure de la base du crâne.

En pratique : on peut dans un premier temps tester simplement soi-même son odorat en flairant des substances simples, qui ne stimulent pas les nerfs sensitifs mais uniquement les nerfs olfactif : des fruits, des aliments, les couches de son bébé…

Les irritants comme les parfums forts, l’eau de Javel, la menthe ne stimulent pas que le système olfactif du nez mais aussi sa sensibilité : la sensation est agréable ou douloureuse. Le goût est limité chez l’homme aux sensations primaires : doux, amer, sucré, salé ; c’est donc l’odorat qui prend le dessus et lorsqu’on sent moins, on pense ne plus avoir de goût !

Le traitement des troubles de l’odorat est souvent difficile lorsque l’origine se situe au niveau cérébral. Néanmoins, il se révèle très souvent efficace lorsque la muqueuse du nez est en jeu et qu’elle est correctement soignée.

On commence en général par des corticoïdes locaux pour diminuer l’inflammation de la muqueuse.

Je vous souhaite de recouvrer rapidement la qualité de votre sens olfactif.

À voir aussi