MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Conseils santé

Ostéopathie : le top 4 des blessures au sport

David Dessauge

David Dessauge

David Dessauge, directeur adjoint d'Ostéobio, école de formation d'ostéopathes biomécaniciens, label OSTEO. Partenariat La santé surtout - Ostéobio.net

En France, on dénombre près de 16 millions de personnes déclarant pratiquer une activité sportive régulière (en moyenne au moins une fois par semaine) dans l’un des 160 000 clubs ou associations rattachés à une fédération sportive.

Des blessures bénignes

Les risques de blessures traumatiques sont évidemment plus forts chez cette population, mais dans la très grande majorité des cas, il s’agit de blessures bénignes, c’est-à-dire sans lésion tissulaire grave (pas de fracture, ni même de fêlure, pas de rupture tendineuse ou ligamentaire totale, pas de luxation).

À chaque sport, sa blessure : le top 4

Rugby ou hand : douleurs cervicales et à l’épaule.

● Foot ou course :  pubalgie.

● Arts martiaux : douleurs aux mains et aux doigts.

● Tennis : tendinite du coude.

Du sur-mesure chez l’ostéo

La typologie des soins ostéopathiques (manipulations vertébrales ou périphériques, mobilisations, techniques neuro-musculaires, manœuvres viscérales) est également conditionnée par l’activité en question et les risques qui l’accompagnent : on ne soigne pas un golfeur – qui réalise des gestes de grande amplitude et avec des accélérations – comme on soigne un sportif soumis à des contacts physiques violents (rugby, handball, boxe) ou dont la concentration doit être maximale (sports mécaniques, ski alpin, parachutisme).

Pour un sportif, l’intérêt de recourir aux bienfaits de l’ostéopathie biomécanique réside essentiellement dans le fait que les modes d’actions et les conséquences des actes thérapeutiques sont parfaitement connus et recensés dans la littérature clinique. On sait alors adapter une prise en charge en fonction du délai de reprise de l’individu et des exigences propres au sport qu’il pratique.

Recherche clinique

La recherche clinique, elle aussi, s’appuie souvent sur les sportifs, car ils sont capables plus que d’autres de repousser leurs limites physiologiques (donc de tester leurs tissus et leurs articulations). En outre, à travers une très bonne connaissance de leur corps, et un ressenti plus fin et plus discriminant de la douleur ou de la raideur, ils facilitent une orientation plus rapide de leur prise en charge.


À lire : 5 conseils canons pour bien choisir votre ostéopathe !

 

À voir aussi