MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Conseils kiné

Nos conseils pour que vos stilettos ne vous gâchent plus la vie

46 % des femmes sont adeptes des talons aiguilles pour le grand bonheur des messieurs qui en sont dingues !

Samuel Homo

Samuel Homo

Masseur kinésithérapeute - ostéopathe dans la région d'Aix-en-Provence.

70% des femmes estiment qu’avoir de jolies jambes est un atout redoutable de séduction. Parmi ces femmes, 46 % sont des adeptes des talons hauts. Vous êtes d’ailleurs nombreuses, partout en France, mais aussi dans les plus grandes capitales du monde, à participer chaque année à la fameuse course des talons hauts !

Il est vrai, mesdames, que ces “stilettos” vous rendent encore plus sexy, vous apportent un surplus d’élégance, vous font des belles courbes et allongent votre silhouette, sans parler des fesses bombées qui se dessinent un peu plus; un pur atout de séduction au bout de vos pieds.
Mais tout ceci a un revers et doit, à mon avis, être consommé avec modération, car des talons trop hauts (ou portés à mauvais escient) entraînent un nombre important de désagréments sur votre corps en général. Porter des talons, de façon générale, est quelque chose qui va à l’encontre de la bio mécanique naturelle du corps.

Considérons comme talon “haut”, un talon supérieur à 5cm de hauteur.

Les 6 vrais risques des talons hauts

Ces risques sont essentiellement dus à une projection de l’ensemble du corps vers l’avant (déplacement antérieur du centre de gravité). Il faut rappeller que toute intervention extérieure perturbant l’équilibre général du corps engendre, à plus ou moins long terme, des compensations et donc des pathologies.

1 – Une bascule permanente du bassin vers l’avant provoque une hyperlordose lombaire avec une augmentation des pressions sur les disques intervertébraux et une dégénérescence prématurée de ces disques et une arthrose lombaire. Par conséquence, cela provoque des lombalgies, des sciatalgies.

2 – Raccourcissement des tendons d’Achille qui deviennent courts et donc de plus en plus difficiles à étirer, ce qui entraîne des tendinopathies (toujours long et compliqué à soigner).

3 – Les muscles des mollets se raccourcissent, certes musclés et très jolis mais cela devient un inconvénient quand on quitte ses chaussures car la prise d’appui à la marche sur le talon (cycle de marche classique) devient difficile, douloureuse et parfois impossible.

4 – Perte de mobilité globale de la cheville et du pied en général : il y a une augmentation des pressions et des contraintes sur l’avant du pied (dont la solution est parfois uniquement chirurgicale). On peut également noter la présence d’orteils en griffe (recroquevillés), de cors, d’hallux valgus (grosse déformation du gros orteil), metatarsalgies et maladies de haglund.

5 – Flexion permanente des genoux qui engendrent une mauvaise répartition des charges entre les ischios jambiers (muscles postérieurs) et les quadriceps (muscles antérieurs), ce qui provoque des douleurs rotuliennes. Les ischios jambiers deviennent courts, ce qui engendre une perte de mobilité du bassin, une augmentation de l’arthrose de hanche et de la colonne lombaire.

6 – Arrondissement de haut du dos et de la tête qui doivent compenser cette projection du corps vers l’avant; hypercyphose dorsale qui, en plus de ne pas être très harmonieux, provoque des douleurs dorsales et cervicales entre autres.

10 bons conseils pour que vos talons aiguilles ne vous gâchent plus la vie

1  – Marchez pieds nus le plus souvent possible à la maison, dans un parc, sur votre pelouse, cela va stimuler l’ensemble de votre pied qui subit un déséquilibre important avec les talons trop hauts. Ceci est un bon exercice de proprioception.

2 – Portez des talons de 3 à 4 cm et plutôt larges (recommandé par les chirurgiens orthopédistes).

3 – Alternez le port de chaussures d’un jour sur l’autre en fonction de vos activités et envies ; ballerines, baskets, petits talons, chaussures de ville, chaussures plates…

4 – Portez, de façon occasionnelle, vos talons hauts en soirée ou lors d’événements particuliers pour vous faire plaisir et pour le bonheur visuel de votre entourage. Gardez cet arme absolue de séduction mais pas plus d’une fois par semaine !

5 – Après avoir porté vos stilettos préférés, pensez aux étirements du tendon d’Achille et de toute la partie postérieure des membres inferieurs (ischio-jambiers, mollet, fessiers…).

6 – Massez-vous les pieds en insistant sur les tensions de la voûte plantaire, mobilisez l’ensemble de vos orteils dans tous les sens.

7 – Certaines habitudes sont à prendre quand on est jeune afin d’éviter un futur douloureux et traumatisant. Ne tardez donc pas à changer vos mauvaises habitudes !

8 – Pour l’achat de vos chaussures, privilégiez la fin de journée quand votre pied aura enflé après une journée de marche ou de piétinement.

9 – Si vous êtes addict aux talons aiguilles, suivez les conseils de Moe Kelso mannequin et spécialiste de la mode sur CBC; “Tenez-vous droit, résistez à la tentation de vous porter vers l’avant, quand vous faites un pas, utilisez les muscles de vos cuisses, les orteils devant quitter le sol en dernier”.

10 – Si les traumatismes sont déjà présents, consultez votre kinésithérapeute qui apportera une solution à vos soucis, tout d’abord par un bilan de votre posture, votre façon de marcher, puis par le massage, la détente des muscles sur sollicités, de la proprioception, des étirements et renforcements musculaires ciblés.

Le port de talons sur ordonnance

Alors que nous venons de voir pourquoi et comment vos talons aiguilles peuvent vous gâcher la vie, dans certains cas, le port de talons peut aussi être bénéfique. Il n’est donc pas impossible que votre kiné vous demande de marcher avec des petits talons. En effet, certaines pathologies nécessitent, de façon temporaire ou définitive, le port de petits talons pour soulager des articulations en souffrance.

Il a été démontré que porter des petits talons favorise le renforcement des muscles du plancher pelvien; ce qui peut être conseillé pour les femmes ayant un affaiblissement musculaire pelvien ou un début de prolapsus.

Si vous souffrez de tendinopathies achiléennes où si votre tendon est dans une incapacité à s’étirer sans douleur, il est conseillé de porter un petit talon qui va soulager les tensions que subit le tendon lors de la marche.

En cas d’aponévrosite plantaire, le talon apaise la voûte plantaire et détend l’arrière pied, de même que pour l’instabilité rotulienne chez les jeunes femmes, le port de talons soulage les tensions d’une rotule qui serait trop en extension.

En conclusion, comme dans bien des domaines, l’excès n’est n’est jamais bon et vos stilettos n’échappent pas à la règle !


Du même auteur :

➜ Blessures sportives, comment les prévenir et les guérir ?

 

 

À voir aussi