MENU
La sante surtout La sante surtout

Le site de référence pour des infos santé fiables et de qualité

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Allergologie
Anesthésie
Autres examens
Autres interviews
Bien-être
Bilans sanguins
Biologie
Cancérologie
Cardiologie
Chiropraxie
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de la cheville et du pied
Chirurgie de la main
Chirurgie digestive et viscérale
Chirurgie esthétique
Chirurgie orthopédique
Chirurgie vasculaire
Conseils grossesse
Conseils hypnose
Conseils kiné
Conseils santé
Conseils santé
Dentisterie
Dermatologie
Diététique
Droit médical
Examens médicaux
Experts médicaux
Fondations - Associations
Gastro-entérologie
Grossesse
Gynécologie
Hypnose
Infectiologie - IST
Infos santé
Interviews
Kinésithérapie
Livres
Livres divers
Médecine
Médecine d'urgence
Médecine du sport
Médecine du travail
Médecines douces
Médecine générale
Naturopathie
ne pas utiliser
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Nutrition
nutrition
Ophtalmologie
ORL
Ostéo
Ostéopathie
Pédiatrie - Homéopathie
Personnalités
Personnalités et sportifs
Pharmacie
Pneumologie
Proctologie
Professionnels médecine douce
Psychologie
Questions santé diverses
Questions-Réponses
Quiz santé
Radiologie
Radiologie - Imagerie médicale
Rhumatologie
Santé
Sexologie
Sportif de haut niveau
Stomatologie
Stomatologie et dentisterie pédiatrique
Urgences-Ville
Urologie
Vidéos
Conseils hypnose

Hypnose : 2 astuces géniales pour vous endormir plus facilement

De bons conseils pour enfin retrouver le sommeil !

Kévin Finel

Kévin Finel

Directeur de l'Académie d'Hypnose (A.R.C.H.E.), praticien en hypnose et conférencier. Auteur de plusieurs ouvrages dont "Apprivoiser le changement" et "Démocratie sous hypnose".

Un événement important le lendemain vous empêche de trouver le sommeil ? Il vous arrive de regarder votre plafond jusqu’à 5 heures du matin ? Compter les moutons n’a jamais fonctionné et vous vous levez le matin… épuisé(e) par une nuit blanche ?

Voici quelques idées toutes simples, issues de l’hypnose, pour vous aider à plonger plus facilement et rapidement dans le monde du rêve.

Notre cerveau est une machine bien huilée mais dont il faut connaître les subtilités. Par exemple, sa notion de temps n’est pas la même que celle que nous avons développé consciemment. Pour faire simple, il fonctionne dans un éternel présent.

➜    Si une situation à venir vous stresse, l’émotion sera présente, même si cette situation doit avoir lieu le lendemain ou dans 6 mois. Le simple fait d’y penser suffit à produire la réaction.

➜      Quelque chose se passe en ce moment dans votre vie et vous préoccupe ? Ce n’est pas au moment de dormir que vous allez trouver une solution, bien au contraire vous avez besoin de repos… Mais si vous êtes encore rempli(e) de cette émotion, votre cerveau a du mal à prendre de la distance, il vous y ramène inlassablement et génère de la vigilance et du stress pour pouvoir y faire face.

Et surtout,  pour ce qui est de nos réactions inconscientes, l’émotion est plus forte que la raison : vous aurez beau vous dire toutes les deux minutes qu’il faut dormir, que vous avez besoin de récupérer, ce message ne sera pas entendu par votre cerveau. Seul votre état émotionnel va influencer vos réactions.

La solution : prendre du recul. Facile à dire, me direz-vous ! Tout le monde le dit, tout le monde le sait,  mais personne ne nous apprend à le faire… voici donc deux astuces pour y parvenir.

Deux idées basées sur des exercices mentaux simples, dont le but est de faire comprendre à votre cerveau qu’il peut créer un état de sommeil dans lequel vous allez pouvoir récupérer votre énergie et vous préparer au mieux à vivre une bonne journée le lendemain, en ayant reconstitué vos forces.

   Créer de nouvelles associations d’idées

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, juste avant de dormir, nous multiplions les associations d’idées. À ce stade, notre réflexion ne se fait plus avec des liens de cause à effet : elle suit plutôt des liens associatifs libres, des liens émotionnels : un mot nous plonge dans un souvenir, un élément de ce souvenir nous fait repenser à une discussion…  qui nous amène à imaginer quelqu’un que l’on connait…

Tout comme dans une rêverie, il suffit de quelques secondes pour avoir parcouru un cheminement mental qui nous a amené très loin du point de départ. Et souvent, sans même que l’on puisse se souvenir de ce qui nous a fait dériver.

Ces moments sont de véritables « pauses mentales », des accès à notre inconscient. Avant de dormir, les reproduire ouvre littéralement la porte à notre inconscient.

Premier exercice :

Prenez la première idée qui passe et voyez à quoi elle vous relie. Continuez ainsi, et à chaque nouvelle idée, amusez-vous à créer un lien et à le suivre. Faites-le sans chercher de logique, en vous laissant surprendre par votre créativité.

Au début, passez lentement d’une idée à l’autre, et accélérez progressivement. Rapidement, les associations d’idées vont se faire toute seule, sans que vous vous en rendiez compte. A ce stade, vos pensées sont en pause, seule la créativité guide votre esprit… souvent, le sommeil n’est déjà plus très loin !

  Se dissocier de soi

Ce deuxième exercice mental est basé sur la visualisation. Ici, il s’agit tout simplement de vous imaginer depuis un point de vue lointain, comme si vous étiez filmé de l’extérieur et que vous regardiez par l’œil de cette caméra.

Fermez les yeux et au début, imaginez que cette caméra est très proche de vous. Regardez-vous et détaillez-vous mentalement. Vous aurez immédiatement la sensation de moins ressentir votre corps, ce qui aura pour effet d’apaiser les rythmes (respiration, cœur), et de diminuer le stress. C’est une première prise de distance.

Puis, imaginez que vous prenez du recul, que vous dé-zoomez progressivement. Continuez jusqu’à vous voir de très loin. Cette étape peut prendre plusieurs minutes : prenez vraiment le temps, effectuez cette prise de recul au ralenti.

Cette technique est ce que l’on nomme une dissociation : en prenant ce recul, vous devriez avoir la sensation de vous détacher de vos émotions. La distance va vous donner, au bout d’un moment, la sensation de regarder un corps étranger, lointain. Toutes les pensées encombrantes et autres stress vont alors apparaître comme éloignés, insignifiants.

En général, le sommeil vient rapidement avec cet exercice : le corps change de rythme, les pensées s’apaisent et sans vous en apercevoir, vous glissez alors vers l’endormissement.

Vous pouvez tester ces deux exercices mentaux, dès ce soir. Le premier est basé sur la pensée, l’autre sur la visualisation.  Ils sont tous les deux efficaces, mais en fonction de nos tendances et habitudes,  l’un ou l’autre pourra être plus confortable ou facile à réaliser. Et au bout de quelques jours, ils deviennent une habitude et se réalisent presque inconsciemment.

À votre avis, combien de temps allez-vous gagner, chaque nuit ?


À lire :
Ne craquez plus au restaurant grâce à l’auto-hypnose par Kévin Finel
5 raisons essentielles pour apprendre l’auto-hypnose par Kévin Finel

À voir aussi